Exilis : Traitement tendance de la peau flasque après une grossesse

La médecine esthétique commence à devenir de plus en plus optée par les patients. En effet, son aptitude à remédier aux anomalies sans engendrer de lourdes suites opératoires constitue un avantage considérable. Désormais, les femmes ayant accouché peuvent traiter la peau flasque, non seulement par une chirurgie esthétique du ventre mais également par Exilis. Que faut-il savoir sur ce traitement tendance ?

Exils : en quoi consiste-t-il ?

Alliant à la fois la radiofréquence et le traitement par ultrasons, l’Exilis est un traitement qui a prouvé son efficacité en termes de raffermissement de la peau. Testé tout d’abord sur d’autres zones du corps telles que le visage, les cuisses ou encore les bras, ce traitement permet de lifter la peau grâce à la stimulation de la reproduction du collagène dans les tissus.

Exilis

Pour les femmes en phase de post-grossesse, l’excès cutané au niveau de la zone abdominale constitue le principal effet de l’accouchement. Avec Exilis, on peut éliminer la peau en excès et la raffermir pour retrouver un ventre plat assurant ainsi le même résultat d’une opération esthétique de l’abdomen.

Suites opératoires de l’intervention

Le traitement du relâchement du ventre par ultrasons et radiofréquence se fait sur plusieurs séances. Le nombre de celles-ci sera déterminé en fonction du degré de relâchement de la peau abdominale. Il est indispensable d’espacer les séances d’environ deux semaines pour que le résultat s’optimise rapidement.

Exilis ventre

L’intervention dure en général 15 minutes. Le patient n’est pas contraint à une éviction solaire comme c’est le cas de la chirurgie esthétique du ventre. Aucune douleur ne sera ressentie après l’opération mais juste quelques sensations de chaleur dues bien évidemment à la radiofréquence et les ultrasons.

Il est à noter que le délai entre un accouchement et ce traitement doit être de 6 mois minimum. C’est la période durant laquelle la peau abdominale sera plus stable après avoir été affectée par la grossesse.