Qu’est-ce qui différencie la graisse viscérale de la graisse sous-cutanée ?

Vous êtes déjà conscient que l’excès de graisse est très nocif pour le métabolisme. Mais, êtes-vous capable de faire la distinction entre les différents types de graisse et leurs implications sur votre santé ? Dans cet article, nous nous concentrons sur la graisse viscérale ou les amas adipeux se blottirent sur vos organes, sous vos muscles de l’abdomen où vous ne pouvez pas les voir ou les toucher. Bien qu’elle soit cachée, la graisse viscérale peut causer beaucoup de dommages.

La graisse toxique

La graisse viscérale provoque l’apparition de cytokines dans le corps, qui sont des protéines qui affectent la production d’insuline, ainsi que l’inflammation accrue dans le corps. Dans le cas où vous l’avez manqué, l’inflammation est associée à beaucoup de maladies différentes, y compris les maladies cardiaques et le diabète de type 2. Les acides gras et les facteurs inflammatoires libérés par la graisse viscérale peuvent se diriger directement vers le foie, où ils affectent la production de cholestérol et la résistance à l’insuline. De plus, avec l’âge et la grossesse, la graisse viscérale laisse un gros ventre.

Comment se développe la graisse viscérale ?

Le fait d’avoir un ventre plat est un indicateur clé de l’état de votre santé. En outre, vous avez le contrôle sur votre appétit et vos dépenses énergétiques. Par conséquent, vous arrivez à éviter l’accumulation de la graisse dangereuse. De plus, l’appétit, le contrôle de l’humeur et le taux de sucre dans le sang sont contrôlés par l’insuline. Lorsque nous digérons les aliments, notre corps décompose les molécules de sucre et d’amidon en unités plus simples appelées glucose ou fructose.

L’introduction de ces sucres dans notre corps déclenche la sécrétion de l’insuline du pancréas. C’est le processus qui permet de fournir de l’énergie.

Parallèlement, l’insuline favorise l’accumulation des réserves de graisse corporelle, y compris la graisse. C’est pourquoi elle est dite l’hormone qui fait grossir.

Le sur stockage de glucose est transformé en graisse. Un niveau élevé d’insuline dans le sang provoque l’accumulation de l’excès de graisse corporelle. Toutefois, les mécanismes spécifiques responsables de l’augmentation proportionnelle du stockage des graisses viscérales comprennent la consommation de trop de calories, les hormones sexuelles, la production de l’hormone du stress, le cortisol, les hormones de croissance et le fructose alimentaire.

Comment s’en débarrasser ?

La bonne nouvelle est qu’une alimentation équilibrée et des sessions régulières de cardio peuvent vous aider maintenir une belle silhouette en forme. Optez donc pour les légumes, les protéines maigres. Ajouter des sessions de gainage à votre régime de conditionnement physique. Faire de la danse aussi, contribue à brûler rapidement la graisse abdominale et avoir un joli petit bidon. Mais si vous n’avez pas le temps ou le souffle pour ce genre d’astuces naturelles, vous n’avez qu’à opter pour la plastie du ventre.